• Favoris

    0
  • Vues

    670
Johran

Johran
Nouvel écrivain

Classé dans Poésie
Voir plus de textes de Johran

Date de création :
le 10 août 2016, à 18:05

Dernière validation :
le 16 décembre 2016, à 00:50

Le titre peut être vide.



Pourquoi est-ce que j’écris
Peut être est-ce pour passer le temps
Pour que vous passiez le votre à effeuiller
Ces étoiles de lettres d’art qui tombent dans l’oreille
Tour à tour de sourds inconditionnels
Ils est moi-même, ressentons cette
Odeur de papier, de bois brulé
Et quelques cendres ardentes tendent à me tenir en éveil
Lorsque qu’elles tombent d’un rouge vermeil
Sur cette main qui tient et bouge pour créer le symbole
Lisible, sensible et intelligible
D’une émotion voyageant seule d’un bout de plume
Qui coule et s’efface à la surface de la fibre
Des mots tristes et des mots contents
Eux même nés de l’union de l’amour et de la haine
Bien heureux celui qui écrit
Bien heureux comme cela puisqu’il vit
Son temps passe et s’allonge de long en large
D’ailleurs que fait l’artiste
Sinon écrire ses plus pures idées dans la marge
Si leçon il y a à saisir alors prends la de toute ton âme et goûte
Goûte ces mots et sers t’en comme émetteurs sensoriels
Emettre au-delà de ce que j’entends et vois
Peut être est-ce là la raison pour laquelle j’écris
Le sensible s’éveille, la raison s’endors et l’amour reste alors
Laisse infuser le plaisir qu’engendre la fusion de mots et de sons
Cueille ces lettres qui passent et joue-les
Peut le meilleur mode rythmique est le battement
Sensible pour qui l’entends
De mon cœur flânant avec le temps
Laisse donc ces bouts de papier passer de mains en mains
Et qu’il se désintègre s’il le faut par la pluie salée qui tombe
D’une courte et joyeuse peine que le hasard freine

Commentaires

Aucun commentaire.


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo