• Favoris

    0
  • Vues

    683
HeiressOfWolves

HeiressOfWolves
Nouvel écrivain

Classé dans Nouvelle
Voir plus de textes de HeiressOfWolves

Date de création :
le 14 avril 2016, à 04:13

Dernière validation :
le 8 juillet 2016, à 17:15

Les mots

Mon coeur balance, chavire entre eux. Ils me font vivre et mourir. Rire et pleurer. J'entends leurs chants, leurs cris, leur mélancolie. Ils ont besoin de la plume qui me maintient en vie. Lorsqu'ils s'envolent loin de moi, je sens mon corps qui les appelle, les réclame. Je pense à vivre sans eux. J'y pense vraiment. C'est plus fort que moi. Mes doigts dansent sur le papier, le caresse et l'effleure. Ils tremblent, attendant le grand moment. Se figent dans l'espace, serrés contre une source de pouvoir. Ils donnent naissance à la vie, à l'amour, à la mort. Ces marques nous comprennent, nous confrontent, nous réconfortent. Leur symphonie réveille l'oreille d'un sourd. Ils sont voix et puissance, écoute et obéissance. Ce sont eux qui ont transporté l'Histoire. Ils proviennent de tout et de rien. Du conscient et de l'inconscient. Du savoir et de l'imaginaire. Ils forment un ensemble, donnent un sens. Ils noircissent l'écorce des arbres. Ils déchirent les éventails. Si facile de s'y attacher, trop difficile de les laisser partir. C'est douloureux de les envoyer dans le néant, les balayer dans la poussière, les laisser dans l'invisible. Ils peuvent apparaître et disparaître, sans avertir, sans prévenir. Ils viennent, ils partent. Ils naissent, ils meurent. Ils donnent force et courage à la faiblesse et à la peur. Ils illuminent le ciel de leur lumière et les coeurs de leur douceur. Ils redonnent espoir aux désespérés et colère aux épuisés. Ils indiquent, estiment, déterminent et annulent. Ils sont sagesse et quiétude. Ils demandent et envoient. Nous avons besoin d'eux, de leur support. Nous leur devons la connaissance, l'amitié, la communication. J'ai envie de les nourrir, de les chérir, de les partager et de les comprendre. C'est à mon tour de les faire vivre. De les faire naître sur le papier. Mon coeur balance, mon corps chavire. Ils me font vivre et mourir. J'entends leurs chants, leurs cris, leur mélancolie. Ils ont besoin de la plume qui les maintient en vie. Je suis la plume, ils sont mes mots. Ils s'envolent et atterrissent. Ils forment des phrases, des textes, des livres. Ils créent le monde. Ils se transforment et transmettent. Ils montrent mon monde à moi, copient mes yeux, mes mots. Me transmettent. Moi.

HeiressOfWolves

Commentaires

Aucun commentaire.


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo