• Favoris

    0
  • Vues

    848
Lucas Munin

Lucas Munin
Nouvel écrivain

Classé dans Essai
Voir plus de textes de Lucas Munin

Date de création :
le 17 septembre 2015, à 04:52

Dernière validation :
le 29 septembre 2015, à 18:38

Pourquoi la drogue est elle illégale

Je pensais a la drogue, et me disais que la plupart des gens (ceux qui en on jamais pris ou ceux qui même en en ayant prit se fient à l'idée que ceux qui en ont jamais pris se font sur elle) se trompe sur elle. Ils disent qu'elle modifient ton comportement. C'est totalement faux ! Elle ne fais que te faire avoir les même comportement avec « très très plus » plus un adverbe derrière.

Exemples : le speed fais faire la même chose que normalement mais très très plus réactivement ; la meth, très très plus rapidement ; la MD, très très plus intensément ; l'alcool, très très plus maladroitement.

Si les gens pensent ça, c'est parce qu'on leur a dit que la drogue modifie ta conscience. Or, pour eux cela signifie ta personnalité, c'est à dire tes manières d'agir (les idées n'existent ni pour elles-mêmes [car elles ne sont que ce qui va induire un comportement], ni par elles-mêmes [car elles ne sont produite que par la constatation des conséquences des comportement]). L'idée qu'ils se font de la conscience est totalement fausse : la conscience n'est pas la personnalité mais la perception de la personnalité (comment notre esprit perçoit ses manières d'agir).

La drogue modifie la conscience car son effet est de modifier les perceptions (pas seulement la conscience).

Sous l'effet d'un produit on perçoit les choses différemment, donc notre expérience de la réalité est différente, donc nos idées, donc nos actions aussi. Mais toutes nos expériences (donc nos idées, donc nos actions) ne sont pas effacées. En induisant un changement de perception dans un sens, elles induisent une modifications des comportement dans ce même sens. Mais ce sont toujours ces même comportements, pas des nouveaux.

Par contre percevoir la réalité d'une manière différente qu'à l'habitude, nous fais aborder celle-ci sous un angle nouveau, et donc fait évoluer nos idées (donc nos comportements) plus rapidement.

Je voudrais maintenant attirer ton attention sur le fait que sur tous les produits cités au 1e paragraphe seul l'alcool est légal. N'est il pas étrange que seul le produit ayant un effet « négatif » soit légal ? Non, nos dirigeant intègres préfèrent se réserver les stimulant (je ne t'apprends rien en te disant que la coke est courante dans les milieux politiques et économiques), et limiter le peuple aux enconants (produits qui rendent plus con). Il serait dangereux pour le système qui les enrichit que le peuple s'ouvre l'esprit (pour la raison décrite au paragraphe précédant), d'une manière qui pourrait faire se rendre compte à chacun que les valeurs/la morale entretenus par le systèmes ne servent pas à permettre aux individus de vivre plus harmonieusement, mais à préserver ce système, c'est à dire garantir les privilèges et les richesses de ceux qui le dirigent. (parmi ces valeurs/cette morale la prohibition de la drogue est un bonne exemple)
Un système, pour se maintenir, se préserve de choses qui pourraient lui nuire, et ce quelque soit ce système (par exemple ton corps se protège des bactéries).


Le méchanisme décrit ici peut s'apliquer à bien d'autres domaine, j'ai commencé par celui-ci mais chaque système social se maintient par différents moyens.
Bientôt : Comment le système social se maintient par le genre ? ;)


EN RESUME (et pour aller plus loin) : La société, pour se maintenir, cherche à supprimer ce qui peut lui nuire. Pour cela les groupes au pouvoir (politique et économique, c'est pas les même pouvoir mais c'est les mêmes gens dedans) invoquent différentes raisons pour convaincre les individus que ces comportements sont nuisibles ou tout simplement inutile. Ces raisons sont inculquées par différents moyens : avant c'était beaucoup la religion (c'est de moins en moins le cas ; c'est pas pour rien que l'église et l'état se sont séparé : puisqu'ils propagent des morales désormais différentes ils ne sont plus associés mais concurrents), l'éducation la remplace de plus en plus, depuis le début du 20e siècle les médias prennent une part de plus en plus importante dans ce processus d'inculcation. Bien sûr il y a d'autres moyens et ces processus méritent d'être plus expliquées, mais ce n'est pas le propos de ce texte.

Parmi ces raisons j'aimerais attirer ton attention sur 2 d'entre elles :
L'argument de stupidité (les gens sont trop con) : les gens c'est la population, dont tu fais partie, donc si ils le sont tu l'es aussi et Voltaire à raison de dire qu'« Une société bien organisé est une société dans laquelle le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne » (Voltaire \o/ , et on appelle ça une lumière :/ ). Si tu es d'accord avec cet argument c'est que tu es d'accord pour céder ta liberté à des dirigeant, donc que tu es en accord avec un système dirigé par des élites comme on l'a actuellement (en grec pouvoir des élites se dit aristocratie), donc que tu es d'accord pour laisser au commande ces personnes qui te privent de ta liberté et t'appauvrissent.
L'argument de morale/éthique : quand on ne trouve rien pour justifier une chose, on inculque, aux individus que c'est comme cela qu'il faut vivre, par la répétition jusqu'à ce qu'ils y adhèrent, sans aucune forme de justification ou bien par des justifications reposant sur la morale (tautologie). Pour comprendre cela je t'invite à lire le texte d'un certain DS, que je publierai parallèlement.

Adolphe Thiers a dit un jours : « Le peuple a plus besoin de morale que d'éducation. » (Je crois qu'il y a une malédiction sur le prénom Adolphe). Force est à croire qu'il fut écouter : les cours d'éducation civique (le civisme est la morale républicaine) vont de la 6e à la 2e tandis que la philo se limite à la terminal.

Si tu veut rire un bon coup (parce que quand une chose est passé, aussi dramatique soit elle, il vaut mieux en rire qu'en pleurer, on en apprend souvent plus ainsi) renseigne toi sur la vie d'Adolphe Thière, Bel Ami (un personnage de Maupassant) et les Saccards (des personnages de Zola) font figure de blague à coté.

Pour finir il me semble important de préciser que toutes ces actions entreprises par les personnes influentes ne sont pas incluses dans un plan générale : il n'y a pas de complot derrière ces mécanismes (ALAIN SORAL DIT DES CONNERIES). D'ailleurs ces mécanismes ne sont même pas dissimulés, ils ne sont juste que très rarement exposés dans les média. Les médias étant propriétés des élites, il n'y a nul besoin de la franc-maçonnerie pour être capable de ne PAS exposer les moyens qui nous permettent de rester au sommet. Il n'y a que les soraliens pour ne PAS comprendre que PAS sur le devant de la scène et dissimulé ce n'est pas la même chose. Il ne s'agit que d'individus agissant devant chaque situation pour leur propre intérêt, sans se soucier de la morale, puisque eux savent qu'elle n'est qu'un moyen de faire agir la plupart des individus d'une manière permettant de réserver les richesse (car le pouvoir n'est qu'un vecteur de la richesse, celui qui permet de l'usurper légitimement) à un nombre restreint d'individus. Le but n'est pas le pouvoir mais le confort matériel.

« Bien souvent ce qui se cache derrière le mystère, c'est qu'en réalité il n'y a pas de mystère » Erving Goffman.
Encore faut il savoir se séparer des préjugés inculquées par les valeurs/la morale pour pouvoir comprendre les mécanismes qui nous contraignent réellement (DS MW).

Je redis que les valeurs/la morale sont inculqué par des individus qui ne les respectent pas eux même ou c'est pas la peine ?

Non mais regarde juste tes parents ils te faisaient des sermons sur le sexe et l'alcool et pourtant ils se privaient pas ! Et quand ils préféraient que tu te couche tôt plutôt que de faire une sieste en rentrant de l'école et te coucher plus tard tu crois qu'ils faisaient quoi pendant que tu dormais ?

Maintenant tu le sais car tu est dans le groupe des adulte. Pour la société à l’échelle … (échelle qui n'a pas de nom donc qu'on va appeler échelle E, comme échelle) c'est pareil. Il y a les initiés qui dirigent et les autres qui suivent car ils ne remette pas en cause ce que les premiers ont dis (cf la citation d'Eving Goffman, d'ailleurs tu peut lire tout le texte [il est plus court que celui que t'es en train de lire] c'est « La mystification » c'est dans « La mise en scène de la vie quotidienne », « tome 1 : La présentation de soi », chapitre 1, 6e partie [page 68]). Donc pour défaire le pouvoir de ces individus (en fin si tu veux tu peut très bien rester exploiter en espérant devenir un jour une top-star) il faut se libérer des valeurs (DS MW), pour agir (au quotidien, pas besoin de faire la révolution) comme il te plaît (parce que c'est ça qui est important : prendre du plaisir dans sa vie), à terme ce comportement produira une société égalitaire (parce que les individus auront supprimé se qui maintient les inégalités : les limites morales/valeurs), dans laquelle chacun vivra sans se poser 5000 question par jour sur est-ce que c'est moral et comment niquer son voisin, en jouissant au quotidien.

Allez bisous <3


Reykjavik le 30 aout 2015


PS : Au début je n'est pas parlé du chanvre (ou cannabis). C'est une drogue qui te fais tout faire très très plus... C'est quoi le contraire de réactivement ? François-hollandement c'est ça ! Le chanvre te fais tout faire plus François-hollandement.

Ce produit est légal dans certains pays, parce que c'est un produit qui a un effet « négatif »/enconant (rend con).

Non mais attend une drogue qui te transforme en François Hollande tu vois par l'horreur !

Alors pourquoi il est illégal en France ?

Parce que si on en prenait on se rendrait compte, encore plus que maintenant, que nos dirigeant sont pire que les autres, car il accompagne l'usurpation de nos libertés et nos biens d'une indescriptible incompétance.

Oui je suis pas en France donc j'en profite pour dire du mal du président. (Parce que si tu savait pas il est interdit dans le pays des droits de l'homme de dire du mal du chef de l'état)

Après je suis pas non-plus dans l'espace d'application de la loi Gayssot, mais je m'en fout puisque je suis pas négationniste du génocide qu'ont perpétrés les nazis sur les juifs (oui parce qu'un négationniste c'est juste quelqu'un qui nie, il peut nier n'importe quoi, comme par exemple que la terre soit ronde, ou encore que Jeanne d'Arc soit morte et essayer de l'appeler au secours 500ans après).

Je souhaite être clair sur le dernier point (parce que ce sujet porte rapidement à polémique) : la remarque sur la loi Gayssot ne sert en aucune manière à justifier le négationnisme, mais à signifier que l'histoire ne doit pas être assujettie aux lois.

Plein de câlins !

Commentaires
1313

Douj, le 18 octobre 2015, à 20:48 :

J'aime beaucoup cette vision des choses.


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo