• Favoris

    0
  • Vues

    612
coburit

coburit
Écrivain confirmé

Classé dans Poésie
Voir plus de textes de coburit

Date de création :
le 24 août 2015, à 19:54

Dernière validation :
le 30 août 2015, à 01:17

Conte d'irlande : Retour à Brigadoon - deuxième partie


5 - Les merveilles de la Nature

Depuis deux jours Shea guidait Daniel dans le parc ,
Ils allaient d'un bon pas même si Shea lui montrait
Toutes les merveilles qui les entouraient ,
Répondant avec sourire à toutes ses remarques.

Ils étaient partis par un petit sentier qui bordait un lac ,
Quelques pécheurs leurs avaient dis bonjour
En agitant leurs immenses cannes à pêches ,
Ils taquinaient le saumon depuis le jour
Où le petit Sam les avait vu telles les monarques
Remonter la rivière vers leurs amours et les tendres flèches.

Quelques truites brunes se cachaient dans les fonds ,
Les nouveaux arrivants étaient forts bruyants ,
Leurs clapotis sonores dérangeaient les habitants ,
Avec les aloses ils fuyaient des saumons leurs passions.

Ils s'étaient dirigés ensuite vers les vertes collines ,
Daniel dans les landes de Killarney se sentait petit ,
Quelques moutons à la laine mousseline
Broutaient les quelques herbes aplaties.

Des colleys gardaient les troupeaux avec diligence ,
L'un d'eux fit la fête à Shea en aboyant joyeusement ,
La jeune fille frictionna le chien en souriant
Puis lui dit de reprendre sa garde maintenant.

En quittant la colline et ses landes, Shea aperçut
Un faucon pèlerin qui stationnait dans les airs ,
Elle émit un petit son pour avertir les campagnols.
Daniel les vit retourner à toute allure dans leurs terriers ,
Le faucon pèlerin s'éloignait déçu
De son repas qui filait à toutes guiboles.

Ils arrivaient maintenant dans les grandes forêts ,
Les vieux chênes côtoyaient les plus jeunes ,
Sur leurs troncs la mousse remontait ,
Sur les branches les premiers akènes.

Quand arriva l'aube de la première nuit
Ce fût un concert symphonique qui les charma :
Pinsons Rouges-Gorges , Grèbes, Corbeaux ,
Canards, Pipits se mettaient à siffler haut ,
Shea lui dit d'écouter cette mélodie ,cette maestria
Que tous ces chants assemblés avec harmonie

Le lendemain le sol de la forêt trembla ,
Une horde de cerfs étaphes à toute allure
Traversa la forêt menée par un mâle à la fière allure
Les femelles le suivaient en tenues de gala.

Ils étaient arrivé à l'orée de la forêt
Un peu plus loin une rivière chantait.

Shea:
-" Nous sommes arrivés Daniel
Voilà la rivière de ta carte, pas de pont de pierre
Pour rejoindre l'autre berge , pas de mystère
Aucun village fantôme Daniel"

Daniel:
-" Demain matin , demain matin les cents ans !
Campons prés de la rivière, attendons le matin.
Shea je ne me berce pas d'illusions , je ne suis pas un enfant
Mais pour mon Père , pour mon Grand père je dois être serein."

Shea installa le camp puis chanta dans la nuit :

-" If i only could , i'd be running up that hill
If i only could, i'd be running up that hill.

It doesn't hurt me
Do you want feel how it feels ?
So you wan to know that it doesn't hurt me ?
Do you want hear about the deal that i'm making ?
You, it's you and me.

Come on baby, come on darling
Let me steal this moment from you now
Come on angel , come on darling
Let's exchange the expérience."

Daniel et Shea l'un contre l'autre serrés
Attendent le nouveau matin
L'étrange miracle imaginé
De Brigadoon.

6- le village derrière les brumes

Un soleil pâle les réveilla ,
Une brume épaisse les entourait ,
Les oiseaux s'étaient tus , comme Ophélia
Shea s'approcha de la rivière.

-" Daniel viens voir
Un petit pont apparaît dans la brume , il est en pierre
Même une charrette ne pourrait le traverser,
Pourtant il me semble vieux , presque centenaire."

-" C'est la route de Brigadoon Shea,
La magie des fées existe , viens avec moi !
Regarde l'autre rive , un sentier j'aperçois,
Il s'enfonce dans les bois, viens Shea !"

Tenant par la main Shea il traversa la rivière ,
Le pont était solide , les grosses pierres bien serrées.
De l'autre coté, les chant des oiseaux ressemblait à une prière :
Dans leurs trémolos la joie d'être délivrés.

Daniel aperçut le premier la pointe d'un clocher ,
Il apparaissait au dessus de la forêt ,
Le sentier filait vers la gauche dans un large virage,
Devant apparut le village comme un mirage.

L'église se trouvait sur la grand place ,
Des petites maisons en chaumes l'entouraient ,
De la fumée sortait des vieilles cheminées,
Un panneau un peu plus loin indiquait : Brigadoon paroisse.

Alors qu'il s'avançaient des hommes aux pantalons rouges
Vinrent les saluer , ils portaient des casquettes Irlandaises,
Des chemises bleues à carreaux ,
Ils s'arrêtèrent puis commença le concert :

-" Brigadoon , Brigadoon
Blooming under sables skies
Brigadoon , Brigadoon
There my heart forever lies
Let the world grow cold around us
Let the heaven's cry above !
Brigadoon , Brigadoon
In the valley , there'll be love "

Un homme sortit de la troupe et se dirigea vers Daniel
il le serra comme un parent, ses yeux brillaient.

-" Jeff Douglas, mon ami tu es revenu
Tu es encore plus jeune que dans mes souvenirs ,
C'est un miracle, tu n'as pas changé, laisse moi rire
Le temps n'est pas une déconvenue !"

Daniel reconnut l'ami de son Grand-père , Tommy
Il était toujours aussi jeune que sur la photo jaunie.

-" Monsieur je ne suis pas Jeff Douglas
Mon Grand-père est mort hélas ,
Je suis son petit fils Daniel Douglas
Je vous présente mon guide Shea "

-" Son petit fils, les cents ans, les temps s'est arrêté ,
Mon ami n'est plus de ce monde , pauvre Jeff .
Approche toi Daniel, tu ressembles tellement à ton Grand-père .
Soyez tous deux les bienvenus à Brigadoon, aujourd'hui
Je vais épouser la douce Fiona, plus de sourires tristes !
Vous êtes mes invités, vous allez tout me raconter "

Escortés pas la troupe de chanteurs
Daniel et Shea arrivèrent à Brigadoon
Des jeunes enfants faisaient la ronde
Tournant autour des visiteurs.


à suivre....

Commentaires

Aucun commentaire.


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo