• Favoris

    1
  • Vues

    620
Jay Supertramp

Jay Supertramp
Nouvel écrivain

Classé dans Poésie
Voir plus de textes de Jay Supertramp

Date de création :
le 19 juillet 2015, à 17:48

Dernière validation :
le 26 juillet 2015, à 02:29

Angel's Gift

Prologue

Ailes blanches sur le flot tranquille de Neptune
J'observe cette immuable danse dans la nuit
Baignées dans la lumière de la lune
Les ailes blanches tombent dans l'oubli
L'ange calomnieux et immortel tombé du ciel
Nous offre avec grâce ce don éternel
Nous ne pouvons point le refuser
Ni l'ange ni le don sacré ...


Acte I

Ailes noires sur le flot agité de Neptune
La nuit fait place à l'obscurité
Et la lumière perdue sous cette lune
Me condamne à cette terrible fatalité
Je n'arrive point à voler
A jamais mon destin sera scellé
Pouvoir la rejoindre m'est impossible
Seul son don pourrait le rendre possible ...


Acte II

Des ailes ne serait ce que trop demandé ?
Pour un monde qui rejette notre destinée ?
Je t'attendrai ici bas
Pour que toi et moi nous volions
Ainsi notre don y parviendra
Ailes noires sous le flot d'Apollon
Prends ma main ange de tous les cieux
Et faire de tel que nous le survolons
Ce soleil brillant de milles feux ...


Acte III

Il n'y a point d'espoir
Seulement de la déception
Le vent tourne sur la douce mélodie du soir
Et tes plumes s'envolent à l'horizon
Me laissant seul sur l'étang rouge
Laissant mon ombre divaguer
Et seulement mon reflet qui bouge
Dès à présent et pour l'éternité
Afin de devenir la rosée qui baigne ces terres
Pour pouvoir goûter à ce don délétère
Mon envole se fera
Avec ou sans toi ...


Acte IV

Le don des ailes te montra mon amour
Ce fut notre dernier vole pour un temps incertain
La fin est proche, rien n'empêchera mon retour
Puisse cette lumière nous guider sur le chemin
Ce dernier vole fut le plus douloureux
Mais aussi le plus immarcescible de ma vie
Pour que mon destin cruel et impétueux
Soit rempli d'une vague de nitescence d'envie ...


Acte V

Ainsi est donc fait notre misérable destin
Ne pouvoir que ramper au sol et voir s'envoler
Les anges éternelles monter dans ces cieux voilés
A travers les nuages sombres et incertains
Et même si les lendemains sont vides de promesses
Rien n'empêchera la douceur d'une caresse
Prodiguer par l'ange et son don éternel
La froideur du sol envie la douceur du ciel
L'amour n'a d'égale que l'ange qui nous ai cher
Une fois celui ci partit et libidineux
Pour devenir la rosée qui baigne ces terres
Ainsi donc je vous offre ce sacrifice silencieux ...


Commentaires
1296

Jay Supertramp, le 26 juillet 2015, à 11:57 :

Laisser un commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé ! En bien ou en mal bien sur.


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo