• Favoris

    1
  • Vues

    857
Koyalivia

Koyalivia
Habitué des lettres

Classé dans Poésie
Voir plus de textes de Koyalivia

Date de création :
le 21 mai 2015, à 22:25

Dernière validation :
le 23 mai 2015, à 16:56

À pleines paumes.

Les mots sont sorties de leur cage
Trop tôt ou peut-être trop tard
L'ouragan en plein visage
Elle me l'a dit sans rien
Sans cligner, sans battements
Offrande pour mes entrailles.
Alors l'air n'est plus très respirable
Oh qu'un vent céleste me souffle sur la chair
Une odeur. Quelle odeur. Ton odeur
Ça coince quelque part là
Au gré de l'abstraction de ton brouillard
Alors je marche vers les flammes a cœur ouvert
Je n'hésite plus
J'enfreins les yeux ouverts
Un travail de tissage lent mais inévitable
Mon corps entier y participe
Mon début, ma fin, mon opium
L'ambre de ton iris en plein cœur
Le délice de nos peurs
Je prends tout
J'accepte tout
Je dis oui
À pleine bouche.
À pleines paumes.

Commentaires

Aucun commentaire.


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo