• Favoris

    0
  • Vues

    656
coburit

coburit
Écrivain confirmé

Classé dans Poésie
Voir plus de textes de coburit

Date de création :
le 25 mars 2015, à 08:35

Dernière validation :
le 25 mars 2015, à 12:51

Voyages et Merveilles - Dernière partie

5 - La croisière s'amuse

Le vaisseau filait comme le vent
Barré par une attentive magie,
La compagnie décida d'occuper le temps
Pour ne pas sombrer dans une sourde léthargie.

William sortit ses pipes de bruyère,
Son bon tabac du Comté.
A chacun, il apprit l'art des ronds de fumée.
John, Clive, Harry en bon élèves s'y employèrent.

Si William faisait apparaître de merveilleux ronds
Harry surclassa tous ses compagnons :
La fumée de sa pipe devenait dragons, automobiles.
John et Clive dans cet art étaient malhabiles.

Quand le soir venait, Callys se mettait à chanter :
Tous immobiles l'écoutaient émerveillés.

-" Voyez passer les lumières de la nuit
Ce sont les Elfes de la forêt,
Ils vont ainsi dans les sentiers sans bruit
Souples et agiles sur le chemin des fées.

Vêtus de blanc, portant des lampions
Ils vont sur la Terre du Milieu
Formant de braves bataillons,
Tous ensemble courageux.

Ecoutez les chanter leurs merveilleuses chansons,
Certains en ont même perdu la raison.
Ils chantent leurs plus belles légendes
Merveilleux choristes filant vers les landes.

Demain dans les grandes batailles
Nombres d'entre eux tomberont,
Ce sont les rouges semailles
Que les lances faucheront."

+ + +

Harry apprit à Clive l'art de la pêche,
Souvenir de sa jeunesse sur les baleiniers.
Les quelques poissons attrapés finiront en escabèche,
William étant un parfait cuisinier.

Tolkien se mettait à écrire des poèmes
Vertefeuille à l'honneur dans tous les thèmes.

-" Vertefeuille est une Orme bienheureux
Ami des oiseaux et des écureuils
Cheminant dans les bois giboyeux
Parfumés par les chèvrefeuilles."

Finalement les premières mouettes survolaient le vaisseau
Harry était sur que la Terre approchait,
Callys sentait dans son cœur des sursauts
Bientôt tout serait fini.

La côte apparut un matin devant la compagnie,
William qui avait une longue vue observa le rivage,
Des cavaliers les attendaient immobiles,
Tous comprenaient qu'ils arrivaient à la fin du voyage.


6- La fin du voyage

Tout se passa à la vitesse d'un clin d'œil,
A peine accosté et descendu du vaisseau
Que chacun comprit que de la Compagnie il devait faire le deuil,
Leur belle aventure finissait en pleins de petits morceaux.

Callys malgré la joie de retrouver sa famille
Se mettait à pleurer tout le temps,
La tristesse de perdre ses amis
Tiraillait son cœur de tristes pincements.

Galadriel les attendait dans la salle du trône,
A ses cotés un vieillard à la barbe blanche,
William reconnut Gandalf le Grand
Compagnon de l'anneau à la bonté qui rayonne.

Galadriel:

-" Je vous remercie compagnons de Callys
Votre aide a été précieuse pour ce voyage,
Callys n'est encore que dans son jeune âge
Votre compagnie ne fut que bénéfique.

William Camegie, jeune Hobbit plein de joie
Frodom t'attend dans ses appartements,
Bien qu'il soit vieux et un peu rabat-joie
Depuis une semaine avec fièvre il vous attend !

John Tolkien je vous offre les carnets de Bilbo
Complétés par Frodom, voilà un grand cadeau :
Toutes les aventures du Seigneur des Anneaux
Sont racontées mots pour mots.

Clive Lewis, je vous donne le don de dialoguer avec les animaux
A vous les conversations avec les lions, les souris, les oiseaux.
Je vous assure que pour vos futures histoires
Vous serez totalement comblé par ce pouvoir.

Harry Houdini, Gandalf à l'âme d'un professeur
Devant vos dons et leurs belles vigueurs
Il fera de vous son disciple, soyez une bonne relève
La Terre du Milieu d'un grand magicien sans cesse rêve.

Callys, mon enfant, je suis ta mère
Pendant le grand départ je t'ai perdu hélas,
Maintenant viens dans mes bras ma petite grâce,
Mon cœur était si triste éloigné de ta lumière."


Ainsi chacun reçut sa récompense,
Galadriel avait béni la compagnie,
Bien sur d'autres aventures viendront
Mais celles ci seront racontées dans d'autre contes.


FIN

Commentaires

Aucun commentaire.


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo