• Favoris

    0
  • Vues

    784
Penseur

Penseur
Habitué des lettres

Classé dans Poésie
Voir plus de textes de Penseur

Date de création :
le 19 décembre 2014, à 22:52

Dernière validation :
le 21 décembre 2014, à 17:44

Cycle

Viens qu'on s'embrasse, qu'on s'aime, qu'on se mélange,
Qu'on se câline, doucement, ta peau de pêche ou d'orange,
Que la couleur - ténèbres quand son absence est présente,
Et que mon sang froid se perd de manière déplaisante -
Me séduit ainsi que la beauté de ton regard,
Qui perd son sens sans mes yeux, le miroir,
D'une passion mûrissante dans l'arbre des rencontres,
Qui se garde en mémoire et qu'à ses fils l'on raconte
Comme le début et la fin des joies qui sévissent,
Puisque nous sommes les racines de nos fils.

Nous ne manquerons de rien, nous que l'amour unit,
Et s'il le faut nous consommerons de notre amour le fruit
Parce que l'amour se meurt et change de peau,
Qu'il mue pour renaître à nouveau.

Commentaires
1271

Mustache, le 22 février 2015, à 12:33 :

Un retour de notre Penseur ? Avec un agréable texte de surcroît !


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo