• Favoris

    1
  • Vues

    635
Iam-88

Iam-88
Nouvel écrivain

Classé dans Autre
Voir plus de textes de Iam-88

Date de création :
le 26 octobre 2014, à 20:59

Dernière validation :
le 27 octobre 2014, à 02:40

Mes yeux se ferment

Mes yeux se ferment, pupille dilatée, aucun sens d’être usé.
Voire des absurdités, à longueur de journée.
Marre que l’on soit divisée, dans cette marée.
Arrêtons de nous entasser, je ne voie plus qu’une épaisse fumer.

Fumée noire, recouvrant notre monde, notre cité.
Voire tomber, ce que nous avons battît.
Voire l’humanité effondré chaque année.
Je ne veux pas crever, dans cette humanité.

Regarder des enfants tombés, pour des imbécillités.
Justifier leur mort d’héroïque, laisse-moi rire.
La guerre fait fureur, des horreurs sont toujours d’actualités.
Juste masquer par la télé, vérité camouflée.

Le conflit a déjà commencé, on est surpassé, par nos atrocités.
Obliger de se faire du mal, pour prouver que l’être humain existe.
Je le dis maintenant, sans me retourné.
Je ne suis pas fière de faire partie de l’humanité !

Mes yeux se ferment oui à cause de pleurer, pour ces gosses qui n’ont rien demander !
Pupille dilatée, car je sais que des gens auront un avis de décès !
User par notre volonté a sombré, dans l’obscurité.
Le mal fait partit de nous, bon qu’à faire saigner !

Tant que l’homme cera l’injustice cera .
Arrêtée de chercher, les animaux c’est nous !

Commentaires

Aucun commentaire.


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo