• Favoris

    0
  • Vues

    910
Cirrus

Cirrus
Nouvel écrivain

Classé dans Véridique
Voir plus de textes de Cirrus

Date de création :
le 29 juin 2014, à 21:00

Dernière validation :
le 30 juin 2014, à 01:04

Comme une pierre

Papa merle est à la chasse, Maman merle veille au grain. Et les trois poussins s’époumonent. Quinze minutes qu'on attend le prochain asticot, c'est déjà trop de patience : les oisillons poussent aussi vite qu'ils bouffent. Et ils piaillent sacrément fort.
Le vent souffle fort aujourd'hui, l'arbre entier semble pris d'une douce folie. Maman merle regarde sa progéniture avec angoisse : Papa merle est trop lent à la tâche, et ce vent va l'empêcher de rentrer.
Mais un piaillement victorieux résonne : le pater familias est en approche, et il ne rentre pas bredouille. Les enfants l'ont compris, et déjà leurs becs claquent au-dessus du nid. Le plus malin des trois tente un coup de maître : monté sur le rebord du nid, il sera servi le premier...
A peine en place, la rafale le fauche.

Tombé, sept mètres de chute. Le petit corps gît inerte, tous les oiseaux se taisent.


Papa est au travail, Maman à la cuisine. Sur le balcon, les enfants chahutent. Un papillon passe en zigzag et, attiré par les géraniums, se pose sur la jardinière. Théo, six ans, l'attrape et le donne à sa sœur. Léa, quatre ans, le brandit avec un sourire angélique. On oublie un temps le souper qui tarde.
Soudain, deux coups de klaxon dans l'allée. "Papounet !!!!" se réjouissent les enfants. Léa, gymnaste en herbe et trop fière de son papillon, se hisse sur la rambarde pour épater Papa.
La bourrasque fait le reste.

Tombée, sept mètres de chute. Le petit corps gît inerte, et Maman pousse un cri.


Élémentaire, mon cher Newton.
La gravité ne fait pas de cadeaux.

Commentaires
1266

Bludzee, le 19 octobre 2014, à 12:00 :

Très beau texte ! J'aime beaucoup le thème


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo