• Favoris

    1
  • Vues

    987
Requiem

Requiem
Écrivaillon

Classé dans Autre
Voir plus de textes de Requiem

Date de création :
le 16 mars 2014, à 10:00

Dernière validation :
le 17 mars 2014, à 20:26

Le mystificateur

"Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer" Shakespeare

Quand on m'a demandé pourquoi je ne parlais pas beaucoup, j'ai répondu que c'était parce que "je n'avais rien à dire". Désormais, j'aimerais bien revenir sur cette réponse qui est erronée. Car des choses à dire j'en ai plein. J'aimerais dire à celui qui a volé mon cœur qu'il peut le garder, je n'en veux plus. J'aimerais dire à ceux qui m'aiment que je suis un salaud. Dire à Dieu et aux religions d'aller se faire foutre et à la mort que je l'emmerde. Dire à Flaubert où Hugo de m'attendre tout là-haut ou bien en bas, que j'arriverai bientôt. J'aimerais dire à ceux qui me regardent d'un air fallacieux que je n'ai jamais eu confiance qu'en moi-même. Et dire à la fleur qui pousse dans le fond de mon jardin que j'aimerais devenir son soleil. Dire que c'est grâce à la musique et aux mots que je tiens le coup. J'aimerais dire que ma vie est fade et dénuée de sens à tel point que j'en perds l'inspiration. J'aimerais vous dire de la fermer et de me laisser crever en paix. Mais en disant tous ça, je retirerais mon masque. Et je ne supporterais pas une fois de plus le regard accusateur des volatiles au cœur de pierre. Je demeure donc le mystificateur abusé. Abusé par la vie, abusé par l'amour. Avec encore et toujours le silence comme unique religion.

Commentaires

Aucun commentaire.


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo