• Favoris

    0
  • Vues

    786
Alizée

Alizée
Écrivaillon

Classé dans Autre
Voir plus de textes de Alizée

Date de création :
le 16 novembre 2013, à 18:42

Dernière validation :
le 17 novembre 2013, à 12:46

Le 13

Ah ! Ce maudit 13. Ce damné 13. Ce félon. Cette ordure. Lui, que parmi tous les nombres, je ne voulais pas voir, ce gredin s'est montré devant moi ! Oui, lui, ce traître. Ce rejeté, cet exclu que l'on ne voudrait rencontrer, ce rebut mathématique. Sa seule présence porte poisse et malheur, dire que c'était de plus un vendredi ! Ô, seigneur, pourquoi me faire cela ? Pourquoi punir celui qui a travaillé durement, se brûlant les yeux sur l'écran, prenant des heures de son temps pour faire ce travail, au combien pénible, que son patron lui a donné ? Bah! Seigneur, vous n'êtes pas juste, je le sais bien. Depuis de nombreux mois, années sans doutes.

Ah ce maudit 13. Ce damné. Ce félon. Cette ordure. Tout ça pour une présentation. Tout ce temps gâché.

Ah ce maudit 13, ce damné, ce félon, cette ordure, ah! si je l'avais entre mes mains... Oh, mais c'est que je l'y ais mis, entre mes mains, c'est que je l'y ais mis! Bien, restes-y, elles te préparent un traitement à ta mesure...

Commentaires
1108

Alizée, le 21 novembre 2013, à 15:26 :

Merci pour le commentaire, il m'a fait très plaisir.
Pour la conjugaison, en effet, vous avez raison, la forme correcte est bien 'ai', mais je confonds toujours avec la seconde personne.
Sinon, j'espère que nous nous sortirons tous les deux de ce mauvais pas. Bonne chance pour vos études !

Commentaire supprimé.

1106

Grace, le 20 novembre 2013, à 20:35 :

On sent la frustration de ne pas voir son travail récompensé à sa juste de mesure - ou du moins à la mesure du temps qu'on y a passé. Ah, la notation ! Malheureusement elle est toujours injuste, quoiqu'on y fasse. Vous m'avez fait sourire pour ce moment de frustration partagée - je ne sais pas si ça peut vous rassurer, mais vous n'en avez pas fini avec cela. J'entends personnellement souvent des commentaires de type "C'est bien, pas mal du tout", et je me vois gratifiée d'un 9.

Sinon, je me permets une remarque sur la conjugaison : à la fin du texte, vous écrivez "je l'y ais mis", deux fois, or il me semble qu'il s'agirait plutôt de "je l'y ai mis" - à vérifier dans le bescherelle, hélas je ne sais pas où j'ai mis le mien dernièrement.

Sinon il faut dire que vous avez le sens du rythme, et un talent pour tout de suite donner la sensation que vous voulez donner - je me sens peu claire, j'espère que j'en reste pour autant compréhensible. Je dois avouer que j'ai peu eu le temps de venir sur ce site ces derniers mois, et donc je lis les textes de manière tout à fait arbitraire : traduction, je n'ai pas lu tout vos textes. Mais à chaque fois on retrouve cette même sorte d'intuition dans le rythme. J'aime d'autant plus que pour ma part je suis plutôt incapable de faire des phrases courtes et claires à la fois, et en somme j'admire cet art de la formulation rapide que vous avez.


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo