• Favoris

    1
  • Vues

    1599
Penseur

Penseur
Habitué des lettres

Classé dans Autre
Voir plus de textes de Penseur

Date de création :
le 23 octobre 2012, à 21:37

Dernière validation :
le 24 octobre 2012, à 00:23

Déshonoré

Une masse brumeuse, haute dans le ciel, couvrait la scène. Épaisse sur nos têtes, elle se laissait traverser de quelques rayons de lumière juste avant de rejoindre l'océan, qui semblait raccrocher la brume à la terre, au loin. On distinguait d'innombrables péniches et bateaux de commerces, tous naviguant dans notre direction, comme s'ils venaient et jamais ne repartaient. D'un noir clair au gris foncé, seule la ligne d'horizon ravissait quelques couleurs tièdes, quoique encombrées par ces machines flottantes et inépuisables.
L'océan était calme, seule les vagues résultantes du remous des bateaux venaient fouetter les pavés gris. Quelques silhouettes lentes ou immobiles jonchaient le sol. Des hommes hagards, pensifs ou délirants. Des femmes perdues, démunies. Des hommes et des femmes nus par masses, comme des petites collines, morts, des enfants aussi, regroupés par endroit.
Une odeur nauséabonde remontait dans nos narines, empêchant une respiration spontanée et naturelle. Les rats avaient envahi l'endroit, on les voyait partout, partageant l'espace avec les hommes, morts ou vivants.

Commentaires
1268

Bludzee, le 26 novembre 2014, à 20:37 :

Très belle description !

291

Ciphered, le 1 novembre 2012, à 03:04 :

Sur vos téléphones... ça me fait penser à un truc que j'avais à faire :)

272

Noro, le 27 octobre 2012, à 01:48 :

Je me demande comment vous faites pour écrire sur un téléphone ark...Moi ça me prend ma feuille et mon stylo ou alors mon clavier et mon écran d'ordinateur. En même temps j'utilise mon téléphone cellulaire 1fois par mois habituellement pour passer un coup de fil urgent XD......Oui il en reste des spécimens comme moi

271

Penseur, le 27 octobre 2012, à 00:23 :

Ce n'est pas le fait d'être sur mon téléphone qui m'inspire mais comme il est partout avec moi (pas comme la feuille et le crayon) c'est souvent le support de mes écrits. :)

269

Mustache, le 26 octobre 2012, à 21:49 :

Ah, toi aussi tu as pas mal d'inspiration quand tu es sur ton téléphone ? ;)

249

Penseur, le 24 octobre 2012, à 22:37 :

A dire vrai, je n'ai jamais joué au jeu, mais j'ai écrit ce texte un soir après avoir vu la première bande annonce il y a quelques mois (http://www.jeuxvideo.com/videos-editeurs/0004/00041411/dishonored-pc-premier-trailer-00037973.htm) alors que j'avais du mal à trouver le sommeil dans mon lit ^^. Le style de la vidéo m'avait plu.

Je l'ai écrit sur mon téléphone (il m'arrive souvent d'écrire sur mon téléphone) et il est vrai que le texte n'est pas travaillé ^^.
Je suis d'accord avec tes remarques Noro, en relisant le texte hier soir j'ai trouvé la répétition dérangeante, mais j'ai réussi à me rappeler ce que la vidéo m'avait inspirée et j'ai donc décidé de le laisser tel que je l'avais écrit le soir même.

Et je l'avais titré "Tableau" au début, mais je trouvais ce titre prétentieux.

247

Noro, le 24 octobre 2012, à 18:23 :

J'ai tout de suite pensé au jeu Dishonored, l'ambiance semble la même en tout cas d'après ce que j'avais pu voir. En ce qui concerne le texte, il y a une partie qui me dérange un peu :

"Quelques silhouettes lentes ou immobiles jonchaient le sol. Des hommes hagards, pensifs ou délirants. Des femmes perdues, démunies. Des hommes et des femmes nus par masses, comme des petites collines, morts, des enfants aussi, regroupés par endroit."

La répétition des hommes et des femmes me laisse perplexe..De même pour l'enchaînement " des enfants aussi". Tant qu'a faire pourquoi pas une formulation du type

"des hommes, des femmes et même des enfants, nus par masses, comme des petites collines"

Nu par masse comme des petites collines ne sous entend déjà par la notion de regroupement ? C'est la question que je me pose. Sinon on ressent bien l'ambiance c'est sympa

242

Mustache, le 24 octobre 2012, à 13:38 :

En rapport avec le jeu éponyme ? On sent comme un déjà vu... ;)


X
Connexion

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

J'ai perdu mon mot de passe
Inscription à Factus Scribo